NOUVELLES

Kevin Bizier devra passer son tour pour le championnat des mi-moyens de l'IBF

18/04/2013 11:23 EDT | Actualisé 18/06/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Golden Boy et l'IBF ont bien failli faire dévier Kevin Bizier de son plan, mais le boxeur de Saint-Émile et son équipe ont décidé de s'en remettre au tracé établi et de ne pas accepter l'offre de Devon Alexander de le combattre pour le titre des mi-moyens de l'IBF.

Mercredi, l'IBF a contacté Groupe Yvon Michel (GYM) pour l'informer qu'à la suite du désistement de l'Anglais Kell Brook, blessé, elle venait de classer Bizier (20-0, 14 K.-O.) aspirant obligatoire au titre d'Alexander (24-1, 13 K.-O.), un titre que l'Américain doit défendre le 18 mai prochain, à Atlantic City.

Toute l’équipe de Bizier, dont Yvon Michel, son entraîneur Marc Ramsay et son père et homme de coin, Rémi Bizier, s'est réunie afin d'étudier l'alléchante proposition que lui a faite Richard Schaeffer, le président et chef de la direction de Golden Boy, qui dirige les destinées d'Alexander.

Mais les circonstances actuelles ne permettent pas à Bizier d'être prêt à temps pour un affrontement contre un adversaire de cette envergure et GYM refuse de sacrifier toutes les années de travail consacrées à préparer Bizier en posant un geste impatient.

C'est que Ramsay, qui s'occupe aussi d'Antonin Décarie et de Jean Pascal — entre autres — a une ardoise plutôt remplie par les temps qui courent. Il doit préparer Décarie (27-1, 8 K.-O.) pour le combat éliminatoire qu'il livrera à l'Argentin Luis Carlos Abregu (34-1, 28 K.-O.) le 27 avril prochain, en plus de diriger le camp d'entraînement de Pascal, à Las Vegas, en vue du très attendu combat que ce dernier doit livrer à Lucian Bute le 25 mai. D'insérer un combat de championnat du monde dans cet horaire aurait été périlleux.

«Kevin nous a dit: 'Pas question de livrer un combat de championnat sans Marc Ramsay', a indiqué Yvon Michel. En partant de là, on a imaginé toutes sortes de scénarios, dont de faire venir Kevin à Las Vegas pendant le camp de Jean Pascal.

«Mais au bout du compte, on s'est demandé s'il valait la peine d'envoyer un gars classé troisième aspirant en championnat du monde sans pouvoir l'encadrer de façon adéquate et la réponse à cela est non.»

Bizier, aspirant no 3 de l'IBF et no 6 de la WBA, poursuivra donc sa progression comme prévu. Son prochain combat sera livré le 25 mai prochain, en sous-carte du duel Pascal-Bute.

«Kevin est capable de battre Alexander, nous en sommes convaincus, mais pas dans les conditions actuelles, a ajouté Michel. Si on prend notre temps, si on fait les choses comme il le faut, Kevin aura d'autres occasions de combattre en championnat du monde et de gagner. Ce n'est qu'une question de temps dans son cas.»

PLUS:pc