NOUVELLES

H7N9: des experts se rencontrent à Pékin à compter de vendredi

18/04/2013 09:46 EDT | Actualisé 18/06/2013 05:12 EDT

PÉKIN, Chine - Des experts chinois et internationaux rassemblés par l'Organisation mondiale de la Santé se rencontreront à Pékin à compter de vendredi, pour tenter de faire la lumière sur le virus de la grippe aviaire A(H7N9).

Ils tenteront notamment de comprendre comment le virus parvient à infecter des gens qui n'ont jamais été en contact avec des volailles.

Certains experts croient que l'abattage des volatiles dans les marchés est en cause, tandis que d'autres pointent du doigt les excréments d'oiseaux migrateurs.

Les experts ont commencé à arriver en Chine jeudi. Ils visiteront notamment des laboratoires ainsi que les secteurs touchés de Pékin et de Shanghaï.

Le ministère chinois de l'Agriculture a révélé mercredi que près de 48 000 échantillons ont été prélevés chez des animaux dans des marchés publics, des fermes et des abattoirs à travers le pays. Seulement 39 échantillons ont décelé la présence du virus H7N9, dont 38 qui provenaient de volailles dans les provinces orientales où la majorité des cas ont été retrouvés.

Le dernier échantillon provenait d'un pigeon sauvage capturé dans la province orientale du Jiangsu.

Certains experts préviennent toutefois qu'il faut se méfier de la fiabilité des tests de détection qui sont utilisés.

Le virus H7N9 a fait 17 morts et au moins 70 malades depuis son apparition chez l'humain il y a trois semaines.

PLUS:pc