NOUVELLES

Cinq Palestiniens inculpés pour un projet d'attentat à Jérusalem

18/04/2013 07:16 EDT | Actualisé 18/06/2013 05:12 EDT

Cinq Palestiniens de Jérusalem-Est occupé et annexé ont été inculpés jeudi par un tribunal israélien pour un projet d'attentat contre la police israélienne sur l'esplanade des Mosquées et tentative d'enlèvement d'un Israélien, a-t-on appris de sources judiciaires.

Selon un communiqué du Shin Beth, le service de sécurité intérieure israélien, les cinq hommes faisaient partie d'un groupe de sept suspects arrêtés en mars pour avoir projeté d'ouvrir le feu sur les policiers israéliens sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est et pour une tentative d'enlèvement d'un auto-stoppeur israélien.

Ils sont poursuivis notamment pour "conspiration en vue de commettre un meurtre et un enlèvement, conspiration pour aider l'ennemi en temps de guerre, contact avec un agent étranger et détention d'armes", selon le texte.

Trois des prévenus avaient pris un auto-stoppeur israélien afin de le tuer et de lui dérober son arme mais l'avaient laissé partir après s'être rendu compte qu'il n'en avait pas, selon la même source.

L'esplanade, que les musulmans appellent le "Noble sanctuaire" (Haram al-Charif) et les juifs le "Mont du Temple", est un lieu sacré pour l'islam comme pour le judaïsme et une source de tensions entre les deux communautés.

Israël considère Jérusalem comme sa capitale "unifiée et indivisible". Mais la communauté internationale ne reconnaît pas l'annexion en 1967 de la partie orientale de la ville, qu'elle considère comme un territoire occupé et dont les Palestiniens veulent faire la capitale de l'Etat auquel ils aspirent.

scw-sst/feb

PLUS:afp