NOUVELLES

Venezuela: la Maison Blanche appelle à éviter les violences

17/04/2013 12:18 EDT | Actualisé 17/06/2013 05:12 EDT

La Maison Blanche a appelé mercredi les Vénézuéliens à éviter les violences et exhorté le gouvernement de Caracas à respecter le droit à manifester, après des violences meurtrières dans la foulée de l'élection présidentielle de dimanche.

"Nous appelons le gouvernement vénézuélien à respecter les droits des Vénézuéliens à se rassembler pacifiquement et à s'exprimer", a déclaré le porte-parole du président américain Barack Obama, Jay Carney, en pressant "tout le monde d'éviter les violences et d'autres mesures qui pourraient faire augmenter les tensions".

Dauphin désigné d'Hugo Chavez, décédé il y a un mois, le président intérimaire Nicolas Maduro a battu dimanche le leader de l'opposition Henrique Capriles d'à peine 250.000 voix lors du scrutin présidentiel.

La crise politique se poursuivait mercredi au Venezuela malgré l'appel au dialogue de M. Capriles, qui exige toujours un nouveau comptage des bulletins de vote. Des manifestations des partisans des deux camps ont été émaillées d'incidents qui ont fait lundi soir sept morts et une soixantaine de blessés.

Alors que Washington n'a pas reconnu la victoire autoproclamée de M. Maduro, M. Carney a indiqué que les Etats-Unis "appelaient à un processus transparent et digne de foi pour rassurer les Vénézuéliens sur les résultats" de l'élection.

tq/bdx

PLUS:afp