NOUVELLES

USA: report du premier lancement de la fusée Antares d'Orbital Sciences

17/04/2013 05:14 EDT | Actualisé 17/06/2013 05:12 EDT

Orbital Sciences Corp, une des deux sociétés privées américaines avec SpaceX retenues par l'agence spatiale américaine (Nasa) pour acheminer du fret à la Station spatiale internationale (ISS), a reporté mercredi le premier lancement de sa fusée Antares.

Ce report a été annoncé près de dix minutes avant l'heure prévue de la mise à feu des moteurs et a été provoqué par "la séparation prématurée de tuyaux reliant le pas de tir au second étage" du lanceur, a indiqué un commentateur de la télévision de la Nasa qui retransmettait en direct le compte à rebours.

Une prochaine tentative pourrait avoir lieu dans les 48 heures mais aucune date n'avait encore été arrêtée mercredi.

La fusée à deux étages de 40 mètres de hauteur et de 3,9 mètres de diamètre devait s'arracher de son pas de tir à 21H00 GMT (17H00 locales) depuis le centre spatial Wallops, situé sur une île près de la côte de Virginie (est) à 270 km de Washington.

Antares ne transportera pas la capsule Cygnus d'Orbital, mais un simulateur d'une charge équivalente de 3,8 tonnes qui doit être mis sur orbite à 256 kilomètres d'altitude dix minutes après le lancement.

Il s'agit pour Orbital de démontrer la capacité de son lanceur à mettre sur orbite Cygnus.

Orbital Sciences avait initialement programmé ce vol d'essai il y a plus d'un an, mais avait dû y renoncer en raison de retard dans la construction et la certification des nouvelles installations de lancement à Wallops.

L'objectif de la Nasa, en offrant son savoir-faire et ses équipements à des partenaires privés, "est d'assurer un accès sûr et économique à l'espace, à l'orbite basse et particulièrement à l'ISS", avait de son côté expliqué mardi Alan Lindenmoyer, patron du programme de l'agence spatiale pour le transport commercial de fret et de personnes.

Aux termes d'un contrat de 1,9 milliard de dollars conclu avec la Nasa, Orbital Sciences doit livrer au moins vingt tonnes de fret à l'ISS au cours de huit vols, étalés jusqu'au début 2016. Cygnus a une capacité de deux tonnes.

Mais contrairement à la capsule Dragon de SpaceX (Space Exploration Technologies Corporation), Cygnus, qui a une forme cylindrique, ne peut pas revenir sur la Terre et sera détruite après sa mission en retombant dans l'atmosphère.

SpaceX, basée à Hawthorne en Californie (ouest) et fondée par le milliardaire Elon Musk, avait été la première et reste la seule société privée à avoir amarré un vaisseau, la capsule Dragon, à l'ISS lors d'un vol de démonstration en mai 2012.

Dragon a déjà effectué au total trois missions à l'avant-poste orbital, dont deux de livraison de fret dans le cadre d'un contrat de 1,6 milliard de dollars avec la Nasa. SpaceX doit encore effectuer dix missions de fret à la Station d'ici 2015.

Orbital Sciences fournit déjà des services de lancement de capsule et satellites à la Nasa et au département américain de la Défense depuis sa création en 1982. Basée à Dulles en Virginie, Orbital compte 3.600 employés et réalise un chiffre d'affaires annuel d'environ 1,5 milliard de dollars.

js/are

PLUS:afp