NOUVELLES

Plus d'un tiers des personnes en extrême pauvreté vivent en Afrique (BM)

17/04/2013 12:52 EDT | Actualisé 17/06/2013 05:12 EDT

Plus d'un tiers des personnes vivant avec moins de 1,25 dollar par jour se trouvent en Afrique sub-saharienne, une proportion qui a plus que triplé en 30 ans, a indiqué la Banque mondiale dans un rapport.

En 2010, cette région comptait 414 millions de personnes en situation d'extrême pauvreté sur un total de 1,2 milliard recensé dans le monde, soit une proportion de 34%, selon le rapport.

En 1981, ce taux était "seulement" de 11%, souligne la Banque mondiale.

Alors qu'il a augmenté ailleurs dans le monde, le revenu des plus pauvres a ainsi "stagné" en Afrique sub-saharienne depuis 1981, ajoute le rapport.

L'institution souligne également que cette région est la seule du monde à avoir vu le nombre de pauvres augmenter "rapidement et sans interruption" depuis 30 ans.

L'Inde représente actuellement le deuxième foyer de pauvreté sur le globe avec 400 millions de personnes vivant sous le seuil de l'extrême pauvreté, d'après la Banque mondiale.

Portée par une croissance économique fulgurante, la Chine a suivi une trajectoire inverse à celle du continent africain: elle n'abrite plus que 13% des populations les plus pauvres contre 43% en 1981.

Au total, 21% des habitants du globe vivent sous le seuil de l'extrême pauvreté, un taux en chute libre par rapport à 1981, quand ce taux était supérieur à 50%. Le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, veut désormais le ramener sous la barre des 3% d'ici à 2030.

"Le fait qu'il y ait encore 1,2 milliard de personnes en situation d'extrême pauvreté est une tache sur notre conscience collective", a-t-il estimé, cité dans communiqué mercredi.

"Ce chiffre doit servir de cri de ralliement de la communauté internationale afin que la lutte contre la pauvreté passe à la vitesse supérieure", a-t-il ajouté.

jt/sl/mdm

PLUS:afp