NOUVELLES

Mark Warawa abandonne sa motion contre les avortements sexo-sélectifs

17/04/2013 04:36 EDT | Actualisé 17/06/2013 05:12 EDT

OTTAWA - Le conservateur pro-vie Mark Warawa a décidé d'abandonner sa croisade pour faire voter aux Communes une motion condamnant les avortements sexo-sélectifs.

Par deux fois, le député de Langley, en Colombie-Britannique, a vu sa motion M-408 être bloquée en cours de procédure parlementaire.

Mercredi, il a affirmé avoir évalué ses options et croire que la meilleure façon de faire avancer sa cause est d'en débattre sur les campus universitaires, comme il l'a déjà fait à l'occasion.

Sa motion visait à condamner les avortements qui sont pratiqués à certains endroits dans le monde lorsque le foetus est féminin. Les partis d'opposition craignaient toutefois qu'il s'agisse d'une façon détournée de rouvrir le débat sur l'avortement, que le premier ministre Stephen Harper avait promis de maintenir clôt.

M-408 avait été déposée en septembre, quelques minutes seulement après que celle de son collègue, Stephen Woodworth, eut été défaite aux Communes. M. Woodworth voulait mettre sur pied un comité chargé d'étudier le moment auquel un foetus devient un être humain.

Mercredi, M. Warawa a indiqué qu'il allait plutôt déposer un projet de loi visant à protéger les enfants des prédateurs sexuels.

PLUS:pc