NOUVELLES

Les Etats-Unis rendent à l'Espagne une tapisserie volée du XVIe siècle

17/04/2013 07:45 EDT | Actualisé 17/06/2013 05:12 EDT

Les douanes américaines ont rendu mercredi à l'Espagne une tapisserie religieuse du XVIe siècle volée dans une cathédrale espagnole en 1979 et vendue aux enchères il y a trois ans pour 369.000 dollars.

Des agents du ministère de l'Intérieur ont saisi la tapisserie en novembre auprès d'une entreprise texane non identifiée qui l'avait achetée, ont précisé les autorités des douanes et de l'immigration (ICE) dans un communiqué.

La tapisserie, en laine et en soie, qui dépeint la Vierge Marie et l'enfant Jésus, avait été dérobée en décembre 1979 dans la cathédrale Saint-Vincent, dans la région d'Aragon dans le nord-est de l'Espagne.

Après son apparition dans un catalogue de ventes d'art à Bruxelles en 2010, les enquêteurs belges, espagnols et américains ont établi qu'elle avait été acquise en 2008 par un galeriste belge et deux partenaires de Milan et de Paris.

"Ce rapatriement est l'exemple de ce qui peut être fait quand les autorités du monde entier travaillent ensemble pour que des objets culturels de valeur qui ont été volés puissent être rendus à leurs véritables propriétaires", a précisé le directeur de l'ICE, John Morton.

La tapisserie a été remise à l'ambassadeur d'Espagne aux Etats-Unis, Ramon Gil-Casares.

Depuis 2007, les Etats-Unis ont rendu plus de 6.600 objets à 24 pays, parmi lesquels des peintures européennes, des manuscrits du Pérou et des objets de Chine, du Cambodge ou d'Irak, selon l'ICE.

rom/are/sam

PLUS:afp