NOUVELLES

La photo qui provoque

17/04/2013 03:16 EDT | Actualisé 16/06/2013 05:12 EDT

Les deux hommes ont publié sur leurs comptes personnels Twitter cette photo apparemment anodine. Mais elle est accompagnée de la légende suivante : « Souper avec des amis à Dubaï ».

La légende est la même sur les deux comptes, en anglais d'un côté, en espagnol de l'autre. Il n'en fallait pas plus pour alimenter la controverse, depuis l'affaire « Multi 21 » de Malaisie, quand Sebastian Vettel a dépassé l'Australien alors que l'équipe avait ordonné  aux pilotes que la voiture no 2 finisse devant la no 1.

La publication de cette photo laisse croire que Webber n'a pas coupé tous les ponts avec Ferrari. Elle rappelera que Webber a refusé le poste de no 2 chez Ferrari en 2013 pour rester chez Red Bull, et avoir une autre chance de piloter la « meilleure voiture du plateau », avait-il dit.

« Je suis sûr que tout le monde comprend l'attraction de piloter pour Ferrari, mais au final, il y avait tout simplement trop de choses allant dans le sens du fait de rester chez Red Bull. C'est aussi simple que ça », avait-il déclaré le 11 juillet 2012 sur le site de la BBC.

La photo des deux pilotes a fait dire à un amateur que si le transfert n'a pas eu lieu, c'est que Ferrari savait que Webber lui serait beaucoup plus utile chez Red Bull. Bien pensé...

La plus belle preuve preuve étant le dernier Grand prix de la saison 2012 quand Sebastian Vettel se battait pour le titre contre Fernando Alonso. Webber avait dit qu'il roulerait pour lui d'abord, et c'est ce qu'il a fait. Au départ, quand il a devancé Vettel au premier virage, et au 12e tour, quand il a « patienté » quelques virages avant de céder le passage à son coéquipier.   

D'autres croient que Mark Webber, sur la photo du resto, commet ici un acte de haute trahison envers Red Bull, qu'il a dans sa tête déjà quitté l'équipe de Milton Keynes. Ne franchissons pas ce pas. Il veut en tout cas montrer qu'il reste un pilote libre de ses choix. En piste et hors piste.

Les deux pilotes n'ont pas publié cette photo à la légère, tant l'incidence diplomatique est visible. Et elle ne fera sans doute pas plaisir à Red Bull. Un autre dossier à gérer.

Ce qui a fait dire à Jacques Villeneuve, aujourd'hui analyste à la télévision française :« L'équipe Red Bull paie pour toute l'énergie négative qu'elle a créée dans les dernières semaines », a-t-il dit mardi au magazine Bild.

« Souper avec des amis à Dubaï » laisse voir un troisième couvert. Peut-être est-ce la personne qui prend la photo. Et qui se cache derrière l'appareil photo ? Parions qu'on posera la question aux deux pilotes à leur arrivée dans le paddock du circuit de Sakhir.

PLUS:rc