NOUVELLES

Armes chimiques: la Syrie bloque l'accès aux inspecteurs

17/04/2013 01:39 EDT | Actualisé 17/06/2013 05:12 EDT

La Syrie n'a toujours pas donné son droit de passage à une équipe de spécialistes qui tente de déterminer si des armes chimiques ont été utilisées lors d'une attaque perpétrée par des rebelles, a indiqué le secrétaire général de l'ONU.

Ban Ki-moon a confirmé l'impasse mercredi lors d'une conférence de presse.

Le gouvernement syrien souhaite que les inspecteurs se concentrent exclusivement sur un incident survenu en mars dans le village de Khan al-Assal, en périphérie d'Alep. Les rebelles blâment le régime de Bachar al-Assad pour cette attaque.

La Grande-Bretagne et la France demandent aux Nations unies d'enquêter sur le possible recours à des armes chimiques dans un autre village, Ataybah, le 19 mars, et dans la ville de Homs, le 23 décembre.

Les inspecteurs de l'ONU se trouvent toujours à Chypre en attendant la permission d'entrer en Syrie.

PLUS:pc