NOUVELLES

3e para: bien lire étaient

17/04/2013 08:31 EDT | Actualisé 17/06/2013 05:12 EDT

OXFORD, États-Unis - Un homme du Mississippi a été arrêté et accusé d'avoir envoyé des lettres contenant supposément de la ricine, un poison foudroyant, au président américain Barack Obama et à d'autres politiciens.

L'agent spécial du FBI responsable du dossier, Daniel McMullen, affirme que cet individu a été arrêté mercredi. Son nom n'a pas été immédiatement divulgué.

Les autorités attendent toujours les résultats définitifs des tests des lettres envoyées à M. Obama et au sénateur républicain du Mississippi, Roger Wicker, qui ont soulevé les craintes mercredi, au moment où les tensions étaient très élevées en raison des attentats de Boston.

Une note d'information du FBI, obtenue par l'Associated Press, précise que les deux lettres avaient été postées à Memphis, au Tennessee.

PLUS:pc