NOUVELLES

Wiggins aide Sky à rafler un contre-la-montre d'équipe au Giro del Trentino

16/04/2013 01:24 EDT | Actualisé 16/06/2013 05:12 EDT

LIENZ, Autriche - Bradley Wiggins a mené Sky à la victoire lors d'un contre-la-montre par équipe disputé mardi au Giro del Trentino, alors que le vainqueur du Tour de France se prépare en vue du Giro d'Italie.

Dans la deuxième de deux courtes étapes qui ont lancé la compétition de quatre jours, Sky a enregistré un temps de 15 minutes et 20,64 secondes à l'issue du parcours de 14,1 km. Astana, menée par l'Italien Vincenzo Nibali — considéré comme le plus grand rival de Wiggins en vue des deux courses italiennes — a terminé deuxième, à 12,77 secondes de la tête.

«Je me sens bien et en confiance, a déclaré Wiggins, qui a remporté le contre-la-montre des Jeux olympiques de Londres, l'été dernier. Le test de (mercredi) à Vetriolo sera très difficile, mais c'est pourquoi nous sommes ici, pour voir à quel rang nous pouvons terminer, en espérant l'emporter.»

Le Québécois David Veilleux a aidé Europcar à prendre le cinquième rang de l'épreuve, à 34,46 secondes d'écart.

Plus tôt, en matinée, le Français Maxime Bouet a devancé de justesse le Tchèque Josef Cerny pour remporter la manche de 128,5 km.

Wiggins et Nibali ont franchi la ligne d'arrivée dans le peloton, tous deux à 6:51 du vainqueur. Veilleux a été l'un des 10 coureurs à terminer à 7:51 de la tête, à égalité au 99e rang.

«Ç’a été une dure journée, les sensations n'étaient vraiment pas bonnes, a commenté Veilleux. À la première course, avant le final, dans un col de cinq kilomètres, je n’ai pas été capable de conserver le rythme. Je n’avais vraiment pas de bonnes jambes, alors j’ai essayé de limiter les dégâts.

«En après-midi, encore là je n’avais pas de bonnes sensations, mais on fourni un bon effort d’équipe, a ajouté le cycliste de Cap-Rouge. Au niveau de la chimie, c'était vraiment bon.»

Cerny a conclu la journée en tête du classement général, avec 11 secondes de priorité sur Bouet. Wiggins était 12e, à 6:03, et Nibali était 17e, à 6:16. Veilleux était à égalité au 88e rang, à 7:38.

La troisième étape prévue mercredi consiste en un trajet de 220 km de Sillian, en Autriche, à Vetriolo Terme, en Italie. Le tracé comporte deux montées importantes, notamment à l'arrivée.

«Ici, c'est vraiment pour les grimpeurs purs, les cols sont difficiles, a noté Veilleux. Je vais donc aider mon coéquipier Pierre Rolland, qui a des ambitions au classement général.»

Rolland était 37e après la journée de mardi, à 6:38 du meneur.

PLUS:pc