NOUVELLES

Wall Street rebondit à l'ouverture grâce à de bons résultats d'entreprises

16/04/2013 10:10 EDT | Actualisé 16/06/2013 05:12 EDT

La Bourse de New York rebondissait à l'ouverture mardi après avoir enregistré sa pire séance en cinq mois, revigorée par un bon indicateur sur l'immobilier aux Etats-Unis et des résultats de sociétés meilleurs qu'attendu: le Dow Jones gagnait 0,69% et le Nasdaq 0,68%.

Vers 13H45 GMT, l'indice Dow Jones Industrial Average avançait de 100,83 points à 14.700,03 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 21,87 points à 3.238,36 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 s'adjugeait 0,75% (+11,63 points) à 1.563,99 points.

Les indices de Wall Street avaient connu lundi leur plus forte baisse depuis le 7 novembre 2012, faisant preuve d'une grande nervosité face à des indicateurs chinois décevants, à la chute des cours des matières premières et aux explosions survenues à Boston: le Dow Jones avait cédé 1,79% à 14.599,20 points et le Nasdaq 2,38%, à 3.216,49 points.

"Les investisseurs tournent désormais leur attention vers les résultats financiers du premier trimestre", a remarqué Fred Dickson de DA Davidson.

Les chiffres "supérieurs aux attentes du marché" de grandes entreprises comme le géant des boissons Coca-Cola, la banque Goldman Sachs, le groupe pharmaceutique Johnson and Johnson (J&J) ou le gestionnaire d'actifs BlackRock "devraient stimuler à court terme l'état d'esprit des courtiers", a ajouté l'analyste.

Le marché était aussi encouragé par un bon chiffre sur l'immobilier: les mises en chantier de logements aux Etats-Unis ont bondi pour le deuxième mois d'affilée en mars, atteignant leur niveau le plus élevé en près de cinq ans grâce à l'habitat collectif.

"On continue à scruter avec attention les prix de l'or", qui reprenait un peu de vigueur mardi après avoir connu son plongeon le plus brutal en trente ans au cours des deux séances précédentes, a par ailleurs souligné Bryan Sapp, analyste à Schaeffer's Investment Research.

Cet accès de faiblesse "a probablement tiré le marché des actions vers le bas. S'il devait continuer à baisser, cela engrangerait une volatilité accrue des actions", a-t-il estimé.

Le marché obligataire s'affichait à la baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans progressait à 1,719% contre 1,702% lundi soir et celui à 30 ans à 2,907% contre 2,882% la veille.

jum/sl/bdx

PLUS:afp