NOUVELLES

USA: le Trésor presse le Congrès de relever le plafond de la dette publique

16/04/2013 12:44 EDT | Actualisé 16/06/2013 05:12 EDT

Le secrétaire américain au Trésor, Jacob Lew, a pressé mardi le Congrès des Etats-Unis de relever suffisamment le plafond légal de la dette publique américaine.

"Il n'y a pas d'autre solution (...), le Congrès ne peut pas réduire les dépenses qu'il a déjà votées", a expliqué M. Lew lors d'une audition devant la commission du Budget de la Chambre des représentants, à Washington.

"Cela serait une erreur que de répéter" la crise de l'été 2011, a ajouté M. Lew.

La limite de la dette de l'Etat fédéral avait alors été relevée au dernier moment, après des mois d'attermoiements, juste à temps pour éviter au Trésor de se retrouver en situation de défaillance sur une obligation arrivant à échéance.

Ce psychodrame politique avait conduit l'agence de notation financière Standard and Poor's à priver les Etats-Unis de leur "triple A", et l'incertitude provoquée par la situation avait fait plonger les marchés financiers et pesé sur la croissance économique du pays.

Le Congrès a voté une loi début février qui suspend l'obligation de maintenir la dette publique sous la limite légale jusqu'au 18 mai inclus.

Aux termes de cette loi, le plafond de l'endettement public doit être relevé à la date du 19 mai, mais pas suffisamment pour permettre à l'Etat de fonctionner dans des conditions normales.

Cela devrait contraindre le Trésor à reprendre des mesures exceptionnelles (comme la suspension de certains versements), pour permettre à l'Etat fédéral d'assumer ses obligations vis-à-vis de ses créanciers jusqu'à un nouveau relèvement du plafond qui lui donnerait les coudées franches.

mj/sl/are

PLUS:afp