NOUVELLES

Soudan: 4 civils tués, l'armée reprend aux rebelles une ville du Darfour (Minuad)

16/04/2013 01:22 EDT | Actualisé 16/06/2013 05:12 EDT

Quatre civils ont été tués dans des combats entre des rebelles et l'armée soudanaise qui leur a repris une ville stratégique du Darfour, une région de l'ouest du Soudan en proie aux violences, a indiqué mardi la mission de paix conjointe Union africaine-ONU au Darfour (Minuad).

Les forces gouvernementales "ont pris le contrôle de la ville de Labado (...) après des combats acharnés qui ont fait quatre morts et six blessés, tous civils", a déclaré Aicha Elbasri, porte-parole de la Minuad.

Une faction de l'Armée de libération du Soudan (rebelles du Darfour) avait affirmé mardi matin avoir résisté à une attaque gouvernementale pour reprendre Labado.

La faction Minni Minnawi de l'ALS s'était emparé le 6 avril des localités de Muhagiriya et Labado, situées à 100 km à l'est de Nyala, chef-lieu du Darfour-Sud.

Le ministre soudanais de la Défense Abdelrahim Mohammed Hussein avait promis la semaine passée de déloger les rebelles de ces villes.

"La situation à et autour de Muhagiriya, bien que relativement calme, demeure tendue", a indiqué Mme Elbasri, ajoutant que les civils qui avaient été blessés à Labado étaient soignés dans une base locale de la Minuad.

Des milliers de personnes se sont réfugiées près de bases des casques bleus internationaux dans cette zone, depuis le début des combats le 6 avril.

Les localités de Muhagiriya et Labado sont stratégiques car situées le long des principales routes utilisées par les commerçants et les organisations d'aide humanitaire se déplaçant depuis Khartoum jusqu'au Darfour-Sud, en passant par le Darfour-Est, selon l'ONU.

it/vl/cnp

PLUS:afp