NOUVELLES

Pistorius persona non grata

16/04/2013 03:30 EDT | Actualisé 15/06/2013 05:12 EDT

La Fédération britannique d'athlétisme (UKA) ne veut pas voir Oscar Pistorius lors des compétitions qui se tiendront du 26 au 28 juillet pour marquer le premier anniversaire des Jeux de Londres.

Accusée du meurtre de sa copine, la mannequin Reeva Steenkamp, le 14 février, Pistorius est actuellement en liberté sous caution. Il a récupéré son passeport et peut désormais prendre part à des compétitions à l'étranger. Le Sud-Africain n'a cependant pas repris l'entraînement.

À Londres l'été dernier, Pistorius est devenu le premier athlète à participer tant aux Jeux olympiques que paralympiques.

« Je ne veux pas que ce dimanche se transforme en cirque médiatique. Cela jetterait une ombre sur tous les autres athlètes, a déclaré le président d'UKA, Ed Warner.

La question n'est pas l'innocence ou la culpabilité, c'est la façon d'agir avec un individu qui fait face à une situation moralement difficile. Les choses peuvent changer, il passera au tribunal avant cela, mais en l'état actuel des choses, je lui dirais non s'il m'appelait aujourd'hui.

Les deux premiers jours de compétition sont réservés aux athlètes dits « normaux », tandis que le dernier rendra hommage aux paralympiens. Pistorius a gagné six médailles d'or aux Jeux paralympiques, dont deux à Londres.

PLUS:rc