NOUVELLES

Nouvelle vidéo d'un diplomate saoudien aux mains d'Aqpa

16/04/2013 05:12 EDT | Actualisé 16/06/2013 05:12 EDT

Un diplomate saoudien aux mains d'Al-Qaïda au Yémen depuis plus d'un an est apparu dans une nouvelle vidéo, mise en ligne mardi, pour appeler les autorités de son pays à oeuvrer pour sa libération.

Abdallah al-Khalidi, vice-consul d'Arabie saoudite à Aden, dans le sud du Yémen, semble en bonne santé dans la vidéo de 19 minutes diffusée par Al-Malahem Media, organe d'Al-Qaïda dans la Péninsule arabique (Aqpa), et qui aurait été enregistrée entre février et mars.

Il en appelle au roi Abdallah pour assurer sa libération en accédant aux demandes de ses ravisseurs: "La balle est maintenant dans le camp du roi. Va-t-il me libérer et me rendre à ma famille et mes enfants?", dit-il.

Il souligne que le réseau réclame en échange de sa libération l'élargissement "de quelques femmes et dignitaires religieux" détenus par les autorités saoudiennes pour liens avec Al-Qaïda.

M. Khalidi avait été enlevé le 28 mars 2012 à Aden et l'Aqpa avait réclamé en revendiquant son enlèvement en avril de la même année la libération de femmes prisonnières et une rançon.

Il s'agit du quatrième appel lancé par l'otage. Le dernier remonte au mois d'octobre, après une apparition le 25 mai, puis le 1er juillet.

Aqpa, né de la fusion des branches yéménites et saoudiennes après l'offensive des autorités saoudiennes contre le réseau à la suite d'une vague d'attentats (2003-2006), a profité de l'affaiblissement du pouvoir central yéménite en 2011/12 pour accroître son influence dans le sud et l'est du Yémen.

Des centaines de personnes ont été enlevées au Yémen ces quinze dernières années. Elles ont en grande majorité été libérées saines et sauves, la plupart du temps en échange de rançons plus ou moins importantes.

Trois Européens -deux Finlandais et un Autrichien-- enlevés en décembre dernier au Yémen sont toujours portés disparus.

lyn/tm/sw

PLUS:afp