NOUVELLES

Neuf condamnés à mort pendus en Iran

16/04/2013 05:23 EDT | Actualisé 16/06/2013 05:12 EDT

Neuf personnes, condamnées à mort pour "attaques à main armée, meurtre et enlèvement", ont été exécutées mardi dans la province de Fars (sud de l'Iran), ont rapporté les autorités judiciaires locales sur leur site internet.

Six d'entre elles ont été pendues en public, les trois autres dans l'enceinte d'une prison, ont ajouté les autorités.

Les condamnés, identifiés par leurs seules initiales, avaient été reconnus coupables d'actes de moharebeh (guerre contre Dieu) pour "attaques à main armée en récidive, meurtre et enlèvement", selon le communiqué.

En vertu de la charia (loi islamique) en vigueur en Iran, le meurtre, le viol, le vol à main armée - par arme à feu, couteau ou objet contondant-, le trafic de drogue et l'adultère sont passibles de la peine capitale.

L'ONU et des organisations internationales de protection des droits de l'Homme dénoncent régulièrement l'application de la peine de mort par l'Iran qui, avec la Chine, l'Arabie saoudite et les Etats-Unis, procède au plus grand nombre d'exécutions dans le monde.

Mais la République islamique estime que les exécutions sont essentielles pour le maintien de l'ordre, et que la sentence n'est appliquée qu'après un processus judiciaire approfondi.

mia/mod/cyj/hj

PLUS:afp