NOUVELLES

Les agents ont eu droit à une plus grande part de la tarte des transferts

16/04/2013 11:43 EDT | Actualisé 16/06/2013 05:12 EDT

GENÈVE - Les agents ont eu droit à une plus large part des montants découlant des transferts internationaux de joueurs en 2012, même si les échanges effectués au sein du marché d'un milliard de dollars ont chuté de 290 millions $ US, selon une étude publiée mardi par la FIFA.

Les agents de joueurs ont touché 163 millions $ en frais versés par les clubs, à raison d'une commission moyenne de 28 pour cent par transfert. Leurs recettes totales ont augmenté de 33 millions $ l'an dernier.

L'implication d'intermédiaires a donc été plus grande en 2012, a-t-on noté dans l'étude.

Les clubs anglais sont ceux qui ont dépensé le plus, alors que la FIFA a géré 59 millions $ en commissions remises aux agents à la suite de transferts internationaux.

Les clubs italiens ont remis 41 millions $ et les organisations russes, 23 millions $.

Ces chiffres ne tiennent pas compte des commissions que les agents obtiennent de la part des joueurs dans le cadre de ces transferts.

La FIFA cherche présentement à instaurer un système permettant aux clubs d'éliminer les intermédiaires et de négocier directement entre eux. Ce système informatique est en voie de développement et a pour but de permettre le partage de renseignements aux sujets des joueurs disponibles.

PLUS:pc