NOUVELLES

Le TSX clôture en hausse, les investisseurs profitant des aubaines

16/04/2013 04:59 EDT | Actualisé 16/06/2013 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en hausse mardi, les opérateurs ayant profité des aubaines nées des reculs prononcés de la veille, lorsque la publication de données sur la croissance économique chinoise a fait plonger les cours des matières premières et les actions liées à ce secteur.

L'indice composé S&P/TSX a gagné 115,04 points à 12 119,92 points, au lendemain du plus important plongeon enregistré par le parquet torontois en une seule séance depuis juin dernier, soit 333 points.

Le TSX a aussi souffert lundi de la culbute du cours de l'or. Celui-ci avait perdu 140 $ US l'once pour atteindre son plus bas niveau en plus de deux ans, dans la crainte que les gouvernements se mettent à vendre leurs réserves du métal précieux dans le cadre de leurs mesures anti-dette. Le prix de l'or a pris un peu de mieux mardi, s'emparant de 26,30 $ US à 1387,40 $ US l'once.

Après son plongeon de lundi, le TSX affichait un recul de 3,45 pour cent depuis le début de l'année.

Le dollar canadien s'est pour sa part apprécié mardi de 0,47 cent US à 97,99 cents US, après avoir laissé la veille plus d'un cent US.

Les principaux indices boursiers américains ont aussi pris de la vigueur au lendemain de leurs plus lourdes pertes depuis le début de l'année, les investisseurs s'étant consolés avec de nouveaux signes de raffermissement du marché de l'habitation.

Le département américain du Commerce a indiqué que les mises en chantier avaient progressé en mars à leur rythme le plus rapide en cinq ans. Celles-ci ont crû de sept pour cent par rapport au mois de février.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a pris 157,58 points pour terminer à 14 756,78 points, après avoir cédé la veille 266 points.

L'indice composé du Nasdaq a gagné 48,14 points à 3264,63 points et que l'indice élargi S&P 500 a avancé de 22,21 points à 1574,57 points.

À Toronto, le secteur des métaux de base a réalisé les gains les plus marqués, après avoir été le plus touché par la baisse de la veille.

La seule exception a été le secteur aurifère, qui a clôturé sur une baisse d'environ un pour cent après avoir retraité de neuf pour cent lundi, ce qui lui permet d'afficher un recul d'environ 37 pour cent par rapport au début de l'année. L'action de Kinross Gold (TSX:K) a glissé de 6 cents à 5,48 $.

Le titre de Barrick Gold (TSX:ABX) a continué sa descente, abandonnant 1,06 $, ou 5,22 pour cent, pour clôturer à 19,24 $. Il avait déjà lâché 11,5 pour cent lundi et atteint son plus faible niveau en au moins une décennie.

Ailleurs sur le TSX, le secteur des métaux de base a grimpé de 3,69 pour cent, le cours du cuivre ayant avancé de 3 cents US à 3,31 $ US la livre. Ce dernier avait perdu lundi 8 cents US après que la Chine eut dévoilé une croissance économique de 7,7 pour cent pour son premier trimestre, alors qu'elle était de 7,9 pour cent au dernier trimestre de l'an dernier.

La Chine a été un pilier de la reprise économique mondiale après la récession qui a suivi l'écroulement financier de 2008. La demande en provenance de la Chine a aidé à faire grimper les cours des matières premières, ce qui a, en retour, profité aux titres des sociétés énergétiques et minières de la Bourse de Toronto.

L'action de First Quantum Minerals (TSX:FM) s'est emparée de 1,45 $ à 17,03 $, tandis que celle de Teck Resources (TSX:TCK.B) a grimpé de 60 cents à 26,75 $.

Le groupe de l'énergie a crû de 1,25 pour cent, le cours du pétrole brut n'ayant par ailleurs que pris un cent US à 88,72 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. Le prix de l'or noir a reculé d'environ 6 $ US au cours des trois dernières séances.

Le titre de Suncor Énergie (TSX:SU) a avancé de 91 cents à 28,41 $, tandis que celui de Cenovus Energy (TSX:CVE) a gagné 40 cents à 29,44 $.

La Bourse de croissance TSXV s'est appréciée de 1,74 point à 960 points.

PLUS:pc