NOUVELLES

La Russie va rehausser la sécurité pour les mondiaux d'athlétisme à Moscou

16/04/2013 11:56 EDT | Actualisé 16/06/2013 05:12 EDT

MOSCOU - Des responsables de sport russes ont révélé qu'ils renforceront la sécurité pendant des manifestations sportives et les Jeux olympiques d'hiver de Sotchi en 2014 dans la foulée des explosions meurtrières survenus au marathon de Boston.

Les Championnats du monde d'athlétisme auront lieu à Moscou du 10 au 18 août, et l'événement est considéré comme une répétition générale pour les Jeux d'hiver à la station de villégiature de Sotchi.

Les dirigeants se mettront en contact avec les organisateurs du marathon de Boston afin de vérifier s'il y a eu des lacunes dans les mesures de sécurité, a déclaré le secrétaire général de la Fédération d'athlétisme de Russie, Mikhail Butov.

«Nos mesures de sécurité sont aussi rigoureuses qu'elles peuvent l'être, a mentionné Butov. Mais il est clair qu'avec ce qui s'est passé (à Boston), nous tirerons nos conclusions.»

Le président de la Fédération, Valentin Balakhnichev, a déclaré à l'agence de nouvelles Interfax que les attentats de Boston ont révélé des «problèmes» pour assurer la sécurité d'événements à l'extérieur et s'inquiète du fait qu'ils peuvent inspirer «d'autres promoteurs d'attentats terroristes.»

La police et les services de sécurité à Moscou se préparent à «toutes les urgences possibles», même si les championnats d'athlétisme auront lieu à l'intérieur au Stade Luzhniki.

«La sécurité, la sécurité et la sécurité est notre priorité», a précisé Alexander Polinsky, le responsable au département des événements à l'hôtel de ville de Moscou.

Le ministre des sports russe Vitaly Mutko a décrit l'attaque à Boston comme «un signal grave».

«Naturellement, nous renforçons les mesures de sécurité», a dit Mutko à l'agence de nouvelles R-Sport.

Il a défendu les sévères mesures de sécurité que les responsables russes ont mis en place lors d'événements sportifs, malgré les plaintes de certains responsables étrangers et d'athlètes qui les considèrent comme excessives.

Le Comité organisateur des Jeux de Sotchi n'a pas immédiatement commenté la façon dont les attentats à Boston vont affecter les préparatifs des Jeux.

Les mesures de sécurité étaient très présentes et visibles lors d'épreuves tests disputées à Sotchi en janvier et février. Certains athlètes ont été stupéfiés par ce qu'ils ont qualifié de mesures de sécurité sans précédent, notamment les patrouilles de gardes avec des fusils d'assaut ainsi que des contrôles incessants des accréditations.

En février, Dmitry Chernyshenko, le président du comité de Sotchi 2014, a soutenu que les mesures de sécurité seraient exactement les mêmes pendant les jeux.

PLUS:pc