NOUVELLES

La production de minerai de fer de Rio Tinto a atteint un niveau record

16/04/2013 02:33 EDT | Actualisé 16/06/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - La production de minerai de fer de Rio Tinto a atteint un niveau record au premier trimestre grâce aux contributions accrues de la Compagnie minière IOC et de son projet dans le Pilbara, en Australie.

La société minière de Londres a également annoncé mardi que sa production d'aluminium avait augmenté de six pour cent l'an dernier. L'augmentation s'explique en grande partie par la résolution d'un conflit de travail à la fonderie d'Alma, au Lac-Saint-Jean, et par le fait qu'une panne de courant avait ralenti l'an dernier les activités des installations de Shawinigan, en Mauricie.

Le nouveau chef de la direction de Rio Tinto, Sam Walsh, a estimé dans un communiqué que l'entreprise avait connu une solide performance au premier trimestre, s'étant relevée rapidement de perturbations saisonnières causées par la dégradation du temps.

Néanmoins, la glissade d'une paroi de fosse survenue la semaine dernière à la mine de cuivre Kennecott Utah Copper, dans les environs de Salt Lake City, dans l'Utah, aura un impact significatif sur la production de cette année, a indiqué le dirigeant. La production a été suspendue et sera vraisemblablement inférieure de 100 000 tonnes aux prévisions pour 2013.

M. Walsh a indiqué que la production des deux importants projets de Rio Tinto dans la région australienne du Pilbara et en Mongolie devrait être conforme aux prévisions et qu'elle vaudrait un rendement «attrayant» aux actionnaires.

Rio Tinto réalise également des progrès en ce qui a trait à la réduction de ses coûts, a ajouté M. Walsh.

La production mondiale de minerai de fer a été de 61,2 millions de tonnes au premier trimestre, incluant 48 millions de tonnes attribuables à Rio Tinto, selon le géant de la mine. Cela représente une augmentation de six pour cent par rapport à l'an dernier.

La production de la Compagnie minière IOC a progressé de 20 pour cent, à 3,4 millions de tonnes, à la suite de l'achèvement de l'expansion d'un concentrateur.

La part de Rio Tinto, de par sa participation de 58,7 pour cent, a été de deux millions de tonnes.

PLUS:pc