NOUVELLES

France : Jérôme Cahuzac démissionne de l'Assemblée nationale

16/04/2013 01:47 EDT | Actualisé 15/06/2013 05:12 EDT

L'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac, à l'origine d'un scandale politique en France après avoir menti sur la détention d'un compte secret à l'étranger, a annoncé mardi sa démission de l'Assemblée nationale.

L'ancien ministre, élu dans le sud-ouest, a admis avoir commis « une faute morale impardonnable ».

« Aujourd'hui en conscience, j'estime que la gravité de cette faute ne me permet pas de rester parlementaire et donc j'ai décidé de démissionner de ce mandat », a-t-il déclaré sur BFM-TV et RMC.

Il a estimé qu'il était « peu probable » pour lui de revenir dans la vie politique.

Jérôme Cahuzac a répété avoir « menti » au président François Hollande, au premier ministre Jean-Marc Ayrault et au ministre des Finances Pierre Moscovici. Il leur a demandé « pardon ».

L'ancien ministre a démissionné du gouvernement le 19 mars au moment de l'ouverture d'une information judiciaire, qui le mettait en cause pour fraude fiscale.

Le 2 avril, il mettait le président Hollande et son gouvernement socialiste dans l'embarras en avouant détenir un compte en Suisse, transféré ensuite à Singapour, alors qu'il niait ces faits depuis décembre, notamment à l'Assemblée nationale.

L'entrevue de Jérôme Cahuzac, exclu du Parti socialiste, est diffusée au lendemain de la publication par l'ensemble des membres du gouvernement de leur déclaration de patrimoine.

 

PLUS:rc