BIEN-ÊTRE

France/festival de Cannes 2013 : les courts métrages en compétition

16/04/2013 03:46 EDT | Actualisé 16/06/2013 05:12 EDT

Neuf films, dont pour la première fois une oeuvre palestinienne, vont concourir pour la Palme d'or 2013 du court-métrage, dans le cadre de la compétition officielle du 66e Festival de Cannes, dans le sud de la France, ont annoncé mardi les organisateurs.

La réalisatrice néo-zélandaise Jane Campion, Palme d'or en 1993 pour "La Leçon de piano" et Palme d'or du court métrage en 1986 pour "Peel", présidera le jury des courts métrages et de la Cinéfondation.

Le comité de sélection pour la Palme d'or du court métrage a reçu 3.500 oeuvres, représentant 132 pays de production différents.

Les oeuvres sélectionnées en course pour la Palme d'or du court métrage sont "Condom Lead" (Palestine/Jordanie) de Mohammed et Ahmad Abou Nasser, "Bishtar Az Do Saat" (Iran) de Ali Asgari, "Olena" (Pologne) de Elzbieta Benkowska, "Mont Blanc" (Belgique) de Gilles Coulier, "Hvalfjordur" (Islande/Danemark) de Gudmundur Arnar Gudmundsson, "Safe" (Corée du Sud) de Moon Byounggon, "Inseki to Impotence" (Japon) de Saski Omoi, "37°4 S" (France) de Adriano Valerio, "Ophelia" (France) de Annarita Zambrano.

Par ailleurs, la sélection Cinéfondation a choisi dix-huit films (14 fictions et 4 animations) parmi les 1.550 présentés cette année par 277 écoles de cinéma du monde entier, reflétant la diversité de l'enseignement du cinéma.

jfg/pjl/thm/fw