NOUVELLES

Des policiers ont pris Oscar Pistorius en photo: 49 cellulaires sont confisqués

16/04/2013 12:08 EDT | Actualisé 16/06/2013 05:12 EDT

STELLENBOSCH, Afrique du Sud - Même les policiers ont pris des photos d'Oscar Pistorius sur leurs cellulaires après que l'olympien eut été arrêté pour le meurtre de sa copine Reeva Steenkamp, a fait savoir le ministre de la Sécurité publique d'Afrique du Sud en répondant par écrit à une question posée par l'assemblée législative de ce pays.

L'ancien enquêteur en chef de la police dans cette affaire, Hilton Both, a déclaré à l'Associated Press qu'il craint que des journalistes aient essayé d'acheter des photos d'éléments de preuve importants à des policiers durant les premiers jours qui ont suivi la fusillade, y compris des clichés de la porte de la toilette à travers laquelle Pistorius a fait feu.

Le ministre de la Sécurité publique, Nathi Mthethwa, a indiqué que 49 cellulaires appartenant à des policiers ont été confisqués au poste de police de Boschkop, à Pretoria, après qu'ils eurent été utilisés pour prendre des photos de Pistorius pendant son transfert entre la cour et la station peu après son arrestation. Mthethwa a révélé le tout en répondant à une question posée en chambre par le parti d'opposition en Afrique du Sud, l'Alliance démocratique.

Le ministre a déclaré que quatre cellulaires «officiels» et 45 téléphones privés ont été enlevés à des policiers le 20 février, six jours après l'arrestation de Pistorius. Ils pourraient servir d'éléments de preuve dans d'éventuelles instances disciplinaires qui pourraient être menées contre les policiers, a précisé Mthethwa.

PLUS:pc