NOUVELLES

Aéroports: un nouveau logiciel dissimulera les silhouettes numériques

16/04/2013 04:01 EDT | Actualisé 16/06/2013 05:12 EDT

OTTAWA - Le gouvernement fédéral modifie le logiciel des appareils de détection corporelle utilisés par mesure de sécurité dans les aéroports, afin qu'ils ne puissent plus produire une silhouette complète des voyageurs.

Selon Transports Canada, cette nouvelle technologie, déjà utilisée aux États-Unis et aux Pays-Bas, permettra d'accroître la protection de la vie privée, tout en assurant malgré tout la sécurité publique.

Ces appareils sont utilisés dans les aéroports canadiens depuis trois ans; on en compte aujourd'hui 52 à travers tout le pays. Ils fonctionnent en émettant des ondes radio de faible intensité autour du corps des passagers.

Plutôt que de dessiner la silhouette d'une personne, le nouveau logiciel affichera une forme stylisée semblable à un «bonhomme allumettes», et identifiera les régions du corps où des objets pourraient être dissimulés sous les vêtements.

Au dire du ministère fédéral des Transports, les méthodes de détection peuvent identifier les anomalies liées aux passagers, y compris des objets métalliques et non métalliques de toutes formes et tailles, des objets dangereux en céramique comme des couteaux et des instruments aiguisés, ou encore des liquides et des explosifs.

Transports Canada assure que les appareils ne recueillent pas d'informations personnelles à propos des passagers. De plus, l'image créée n'est jamais liée au nom du passager ou à toute autre forme d'identification, précise-t-on.

Steven Fletcher, ministre d'État aux Transports, a déclaré mardi que cette nouvelle technologie constitue une bonne nouvelle pour les voyageurs. «Ce nouveau logiciel permettra d'assurer le maintien de la sécurité des passagers canadiens tout en respectant leur vie privée», a-t-il indiqué par voie de communiqué.

PLUS:pc