NOUVELLES

Wall Street fragilisée par les matières premières et les explosions aux USA

15/04/2013 04:28 EDT | Actualisé 15/06/2013 05:12 EDT

La Bourse de New York a dégringolé lundi, faisant preuve d'une grande nervosité face à des indicateurs chinois décevants, à la chute des cours des matières premières et à des explosions au marathon de Boston: le Dow Jones a chuté de 1,79% et le Nasdaq de 2,38%.

Selon des résultats définitifs, l'indice Dow Jones Industrial Average a lâché 265,86 points à 14.599,20 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 78,46 points à 3.216,49 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 a cédé 2,30% (-36,49 points) à 1.552,36 points.

Wall Street a été entraînée à la baisse "par la correction sur les marchés des matières premières, de l'or jusqu'au pétrole", selon Peter Cardillo, de Rockwell Global Capital.

Les cours du métal précieux ont enregistré leur plus forte baisse en trente ans lundi et les prix du pétrole ont dégringolé de plus de deux dollars à New York et à Londres. Le reste des métaux s'affichait également en nette baisse.

Ce déclin a été notamment déclenché par "des nouvelles économiques de mauvais augure avec l'annonce d'un Produit Intérieur Brut chinois plus faible qu'attendu", a relevé M. Cardillo.

Pékin a en effet fait part d'un ralentissement de sa croissance au premier trimestre, à 7,7% en rythme annuel, ravivant les inquiétudes des analystes sur les fragilités de la deuxième économie mondiale.

Ces craintes ont été accentuées par l'annonce d'un ralentissement de la hausse de la production industrielle et d'une décélération des ventes au détail.

Un ralentissement plus fort qu'anticipé de la croissance de l'activité manufacturière dans la région de New York ainsi qu'un indicateur faisant état d'une baisse de la confiance des constructeurs immobiliers ont renforcé le dépit des investisseurs face aux perspectives de croissance mondiale.

Et Wall Street a creusé ses pertes en toute fin de séance après l'annonce de deux importantes explosions qui se sont produites près de la ligne d'arrivée du marathon de Boston (Massachusetts, nord-est), en plein centre de la ville.

"Les investisseurs craignent qu'il s'agisse d'une attaque terroriste" qui pourrait déclencher une nouvelle période d'incertitude, a relevé M. Cardillo.

Le marché obligataire a progressé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 1,702% contre 1,721% contre vendredi soir et celui à 30 ans à 2,882% contre 2,918% en fin de semaine dernière.

jum/sl/are

PLUS:afp