NOUVELLES

Ontario: l'annulation du projet de centrale thermique a coûté 275 millions $

15/04/2013 01:39 EDT | Actualisé 15/06/2013 05:12 EDT

TORONTO - La décision du gouvernement libéral de l'Ontario d'annuler le projet de construction d'une centrale thermique à Mississauga quelques jours avant les élections de 2011 coûtera au moins 275 millions $.

Les résultats de l'enquête menée par le vérificateur général de Queen's Park, Jim McCarter, montrent que la décision de stopper la construction de la centrale au gaz naturel a coûté 85 millions $ de plus que les 190 millions $ estimés par le gouvernement ontarien.

Les frais reliés à l'annulation du chantier et à la relocalisation dans la région de Sarnia ont atteint environ 351 millions $, mais la province économisera quelque 76 millions $ en n'ayant pas à acheter l'électricité générée par la première centrale, a déterminé le vérificateur général.

Le fait que le gouvernement McGuinty ait choisi d'interrompre la construction alors que les travaux étaient en cours l'a cependant placé dans une position désavantageuse dans ses négociations avec le promoteur du projet, et cela a pu avoir pour effet de gonfler la facture, d'après Jim McCarter.

En fait, le chantier est demeuré en activité pendant des semaines après que le gouvernement libéral eut fait part de sa décision.

Dans son rapport, le vérificateur général fait remarquer qu'à chaque matin, en se présentant sur les lieux, les travailleurs plaçaient ainsi le gouvernement libéral dans une situation «de plus en plus intenable».

Jim McCarter a également reçu le mandat d'enquêter sur la gestion du gouvernement dans l'annulation de la construction d'une autre centrale thermique en 2010 à Oakville — une décision qui coûtera environ 40 millions $ aux contribuables ontariens, selon les libéraux.

PLUS:pc