NOUVELLES

Maroc: un militant sahraoui condamné en appel à six ans de prison (ONG)

15/04/2013 03:11 EDT | Actualisé 15/06/2013 05:12 EDT

Un militant sahraoui, qui avait écopé de 10 ans de prison en première instance pour "conspiration en vue de commettre des actes terroristes", a vu sa peine réduite à six années d'emprisonnement en appel, ont indiqué lundi des responsables d'ONG.

Arrêté en 2010 à Laâyoune, la principale ville du Sahara occidental, Mohamed Dihani, 26 ans, avait été condamné à 10 ans de prison en octobre 2011.

Lundi, devant la cour d'appel de Rabat, il a de nouveau plaidé non coupable et réaffirmé avoir été contraint de signer des aveux, évoquant des actes de torture durant sa détention préventive, selon les mêmes sources.

Dans un communiqué, Amnesty International avait appelé dimanche les autorités marocaines à enquêter sur ces accusations.

Malgré le jugement moins sévère rendu en appel, "nous avons toujours quelqu'un en détention sur la base d'aveux ayant pu être obtenus sous la torture", a déclaré lundi à l'AFP Sirine Rached, représentante d'Amnesty au Maroc. "Pour nous, cela reste très problématique".

Contacté par l'AFP, le ministère de la Justice n'a pas souhaité commenter.

Le Sahara occidental est une ex-colonie espagnole contrôlée par le Maroc, qui propose un plan d'autonomie sous sa souveraineté. Ce plan est toutefois rejeté par les indépendantistes du Polisario, qui réclament un référendum d'autodétermination.

sma/gk/cco

PLUS:afp