NOUVELLES

Malgré sa frustration, Michel Therrien s'est dit confiant que le CH se retrouve

15/04/2013 11:39 EDT | Actualisé 15/06/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Michel Therrien était certes frustré après la défaite de 7-3 du Canadien aux mains des Flyers, survenue deux jours après un autre revers cinglant, de 5-1 celui-là, à Toronto face aux Maple Leafs. Mais il refusait de succomber à l'inquiétude.

«La clé, c'est de revenir à la base, de revenir à la manière qu'on doit jouer. Inquiet? Non, parce que je sais qu'on est capable de le faire. Il s'agit de porter attention aux détails, de revenir à notre niveau d'intensité d'avant», a souligné l'entraîneur du CH, qui a quand même reconnu que ses duos de défenseurs n'avaient pas la même cohésion depuis qu'Alexei Emelin s'est absenté en raison d'une blessure au genou.

Depuis que le jeune défenseur russe s'est déchiré un ligament, le 6 avril lorsqu'il a tenté de mettre le colosse des Bruins de Boston Milan Lucic en échec, le Tricolore a subi trois défaites en quatre matchs.

«Il faut patiner davantage, nous devons retrouver le style combatif qui nous caractérisait jusqu'ici cette saison», a noté Tomas Plekanec, dont la frustration a paru en troisième période quand il a eu maille à partir avec Daniel Brière à la suite d'une mise au jeu.

«Il faut se recentrer et revenir à notre manière de jouer. Nous avons bien réagi après nos mauvais matchs tout au long de l'année, alors je suis certain que nous allons trouver une manière de nous en sortir encore une fois, a avancé le capitaine Brian Gionta. Il faut trouver ce qu'il y a à corriger mais en bout de ligne, ça se résume à retrouver la volonté de remporter les batailles individuelles le long des bandes et d'être les premiers sur la rondelle. Nous devons être meilleurs à ces niveaux-là.»

«Ça en fait deux qu'on échappe, a dit le vétéran défenseur Francis Bouillon de la deuxième séquence de deux défaites du Tricolore cette saison, après avoir connu une soirée de moins-3 au chapitre du différentiel en 18:19 de jeu. Mais il ne faut pas paniquer. Il faut se concentrer et se préparer en vue du prochain match.»

Malgré la défaite, le Canadien est demeuré au premier rang de la section Nord-Est avec 57 points en 42 matchs. Les Bruins, dont le match prévu lundi contre les Sénateurs d'Ottawa a été remis en raison des explosions survenues au marathon de Boston, ont 56 points en 41 matchs.

Et voilà que les Maple Leafs de Toronto, qui ont vaincu les Devils du New Jersey 2-0, lundi, se pointent dans la course au premier rang avec 53 points en 42 matchs.

Si le Tricolore ne corrige pas le tir bientôt, la situation pourrait se compliquer drôlement alors qu'il ne lui reste que six rencontres à disputer d'ici les séries. Séries que le club montréalais pourrait commencer à l'étranger plutôt qu'à domicile s'il continue de laisser passer les occasions d'engranger des points.

PLUS:pc