NOUVELLES

L'organisation du marathon de Londres amplifie ses mesures de sécurité

15/04/2013 05:37 EDT | Actualisé 15/06/2013 05:12 EDT

LONDRES - Les autorités policières du Royaume-Uni ont amorcé une révision des mesures de sécurité en vue du marathon de Londres, dimanche, à la suite des explosions survenues vers la fin de la course de longue distance tenue à Boston lundi.

Un porte-parole de la police métropolitaine de Londres a confirmé que les autorités policières avaient entamé des discussions avec les responsables du marathon afin de modifier les mesures de sécurité, notamment en accentuant la présence policière sur place. Le porte-parole s'est exprimé sous le sceau de la confidentialité car il n'était pas autorisé à parler de ce sujet publiquement.

Le marathon de Londres, le prochain de renommée internationale au calendrier, est extrêmement populaire. L'an dernier, quelque 37 500 athlètes y ont participé tandis que des milliers de personnes appuyaient leurs efforts.

La ville de Londres est depuis longtemps considérée comme une cible de choix des terroristes internationaux. En 2005, une série d'attaques suicides à l'intérieur du service de transport en commun avait fait 52 morts dans la capitale britannique. Selon le gouvernement, Londres et le continent britannique font face à une menace modérée de terrorisme liée à l'Irlande du Nord.

Deux bombes ont explosé près de la ligne d'arrivée du marathon de Boston lundi, faisant trois morts et plus de 130 blessés, selon les autorités. Huit des blessés seraient dans un état critique.

Le directeur général du marathon de Londres, Nick Bitel, s'est dit choqué et attristé par les événements.

«Il s'agit d'une très sombre journée pour l'athlétisme et pour nos amis qui pratiquent le marathon.»

PLUS:pc