NOUVELLES

Libye: un commandant islamiste échappe à une tentative d'assassinat

15/04/2013 04:11 EDT | Actualisé 15/06/2013 05:12 EDT

Un ex-détenu de Guantanamo et commandant islamiste a échappé dimanche soir à une tentative d'assassinat à Derna, dans l'Est libyen, a indiqué lundi à l'AFP une source des services de sécurité.

Une embuscade a été tendue à Sofiane Ben Guemou, le commandant d'Ansar al-Charia (partisans de la loi islamique) à Derna, "alors qu'il rentrait chez lui dimanche soir", a indiqué cette source sous couvert de l'anonymat, précisant qu'un de ses compagnons avait été touché par balles à l'épaule.

Aussitôt après l'attaque, de nombreux membres d'Ansar Al-Charia ont été déployés dans le quartier de leur chef, un ex-détenu de Guantanamo livré à la Libye par les Américains en 2007, a-t-on ajouté.

Selon cette source, une tribu qui accuse Ben Guemou d'avoir tué un de ses membres la semaine dernière, serait derrière cette tentative.

Sofiane Ben Guemou, également connu sous le nom de guerre d'"Abou Fares", avait combattu aux côtés d'Al-Qaïda en Afghanistan avant d'être arrêté en 2004 par les autorités pakistanaises qui l'ont remis aux forces américaines.

Après trois ans de détention à Guantanamo, les Américains l'ont remis à leur tour au régime de Mouammar Kadhafi qui a fini par le libérer en compagnie d'autres islamistes en août 2010.

Sofiane Ben Guemou figurait parmi les membres d'Ansar al-Charia pointés du doigt dans l'attaque du 11 septembre 2012 contre le consulat américain à Benghazi (est), qui avait coûté la vie à l'ambassadeur Chris Stevens et trois autres Américains.

L'Est libyen, berceau de la révolution contre le colonel Mouammar Kadhafi en 2011, a été ces derniers mois le théâtre de plusieurs explosions et d'une vague d'assassinats et d'attaques contre des intérêts occidentaux.

Ces attaques sont généralement attribuées aux islamistes radicaux bien implantés dans cette région.

str/ila/vl

PLUS:afp