NOUVELLES

Le Parti libéral de la C.-B. dévoile une plateforme à saveur économique

15/04/2013 07:36 EDT | Actualisé 15/06/2013 05:12 EDT

Moins de vingt-quatre heures avant le déclenchement des élections, les libéraux provinciaux ont dévoilé lundi leur plateforme électorale, une économie forte pour un lendemain sûr, et s'engagent à geler les impôts des contribuables.

S'ils sont élus, les libéraux veulent atteindre l'équilibre budgétaire durant leur mandat et réduire les dépenses de l'État. La plateforme annoncée lundi, qui se veut un prolongement des plans actuels du gouvernement avec quelques modifications, n'a causé aucune surprise.

Christy Clark a souligné que, contrairement aux néo-démocrates, son parti ne hausserait pas la taxe sur le carbone. Les libéraux s'engagent aussi à éliminer la dette de la province d'ici 15 ans à condition que l'industrie du gaz naturel liquéfié prenne son envol.

Les libéraux promettent également de former plus de médecins, et d'ouvrir un bureau de l'industrie du film à Los Angeles.

Lors de la présentation de sa plateforme électorale, la première ministre a expliqué vouloir éviter les déficits budgétaires et favoriser la création d'emplois, tout en utilisant les ressources naturelles provinciales.

Le transport en commun

Les habitants des villes auraient aussi leur mot à dire par référendum sur les grands projets de transport en commun de la province. Les modalités de ces référendums, qui auraient lieu en même temps que les élections municipales, restent à déterminer.

Dimanche, la première ministre Christy Clark s'est adressée aux électeurs de la Colombie-Britannique par le biais d'un message de 30 minutes sur les ondes d'un diffuseur privé. Le débat télévisé entre les chefs des quatre principaux partis politiques aura lieu le 29 avril.

Les Britannos-Colombiens iront aux urnes le 14 mai.

PLUS:rc