NOUVELLES

L'afflux des réfugiés syriens "menace" la Jordanie, qui veut saisir l'ONU

15/04/2013 04:18 EDT | Actualisé 14/06/2013 05:12 EDT

Amman envisage de soumettre au Conseil de sécurité de l'ONU la question des réfugiés de Syrie, qui commence à constituer une "menace à la sécurité nationale de la Jordanie", un pays accueillant plusieurs centaines de milliers de Syriens ayant fui le conflit dans leur pays.

"Le gouvernement considère que la crise syrienne et ses retombées ont atteint le stade de la menace à la sécurité nationale de la Jordanie", a déclaré le Premier ministre jordanien Abdallah Nsour dimanche soir devant le Parlement, selon des propos rapportés lundi par la presse.

"C'est pourquoi (...) il a été décidé que la Jordanie s'adresse aux membres du Conseil de sécurité de l'ONU, pour leur exposer la question des réfugiés syriens en Jordanie et ses lourdes retombées", a-t-il ajouté.

"Le monde doit faire face à ses responsabilités sur le plan humanitaire et de la sécurité", a estimé M. Nsour soulignant la nécessité d'un effort "international clair".

La poursuite du conflit en Syrie "aggravera encore plus la situation et ses retombées en Jordanie dans les prochaines mois", a-t-il expliqué.

"L'afflux des centaines de milliers de réfugiés se poursuit (...) et constitue un fardeau économique, social et une pression accrue sur les infrastructures, le système sanitaire et éducatif, ainsi que les taux de chômage et la pauvreté" en Jordanie, a ajouté M. Nsour.

La Jordanie est cependant "prête à faire face à toute dégradation de la situation en Syrie (...) et à préserver sa sécurité et ses intérêts", a assuré le Premier ministre.

Les autorités jordaniennes estiment à un million le nombre de Syriens présents dans le royaume, en incluant les réfugiés et les résidents qui y vivaient avant le début du conflit en mars 2011.

Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a pour sa part enregistré 400.000 réfugiés en Jordanie, mais s'attend à ce que leur nombre atteigne 1,2 million à la fin 2013, soit l'équivalent d'un cinquième de la population jordanienne.

Au total, selon l'ONU, environ 1,3 million de Syriens ont trouvé refuge à l'étranger depuis mars 2011 et quelque 200.000 autres quittent la Syrie chaque mois.

kt/feb/fc

PLUS:afp