NOUVELLES

La piraterie mondiale a reculé de 35 pour cent au premier trimestre

15/04/2013 08:28 EDT | Actualisé 15/06/2013 05:12 EDT

KUALA LUMPUR, Malaisie - Les actes mondiaux de piraterie ont reculé de 35 pour cent au premier trimestre, comparativement à la même période l'an dernier, a indiqué lundi le Bureau maritime international.

L'agence a ajouté que les pirates sont maintenant surtout actifs en Afrique occidentale, depuis que les forces armées de plusieurs pays sont intervenues pour les chasser des côtes somaliennes.

Le BMI a recensé 66 attaques à travers le monde pendant les trois premiers mois de l'année, contre 102 l'année dernière. Quatre vaisseaux ont été détournés et 75 membres d'équipage capturés, dont un qui a été tué pendant cette période.

Cinq attaques se sont produites au large de la Somalie et dans le golfe d'Aden. Cela représente un recul important par rapport aux 36 incidents rapportés dans la région l'an dernier. Les patrouilles de la marine américaine et les mesures de sécurité adoptées par plusieurs armateurs auraient contribué à cette amélioration.

En 2010, ce sont 49 navires qui avaient été détournés et plus de 1000 marins capturés au large de la Somalie.

La piraterie maritime a plongé à son niveau le plus bas jamais mesuré en 2012 quand 297 attaques ont été recensées, comparativement à 439 en 2011.

La piraterie semble toutefois s'intensifier dans le golfe de Guinée, où 15 attaques — dont trois détournements — se sont produites depuis le début de l'année. Onze attaques ont été recensées dans les eaux du Nigeria.

PLUS:pc