NOUVELLES

Compressions à la Ville de Québec : Régis Labeaume maintient le cap

15/04/2013 12:50 EDT | Actualisé 15/06/2013 05:12 EDT

L'administration Labeaume, qui a dévoilé lundi matin les résultats de son plan de compressions budgétaires mis en place depuis l'année 2008, dit avoir la ferme intention de poursuivre la cure d'amaigrissement au cours des trois prochaines années.

Jusqu'à présent, la Ville dit avoir récupéré 59 millions de dollars en salaire, surtout par l'abolition de postes, ainsi que 109 millions de dollars grâce à la réorganisation du travail. En tout, le montant récupéré se chiffre à 168 millions 

Le maire Labeaume a fait savoir que cette cure d'amaigrissement, qui couvre la période de 2008 à 2013, a permis de supprimer 624 postes. Pendant la même période, 124 postes ont été créés, ce qui veut dire qu'au total, quelque 500 postes ont été supprimés à la Ville de Québec.

Ces compressions budgétaires dans la fonction publique municipale ont fait diminuer la masse salariale de 43,3 % à 38,8 %, selon le maire Labeaume.

La Ville maintient le rythme

L'administration Labeaume a fait savoir lundi matin qu'elle n'a pas l'intention de s'arrêter là et qu'elle compte poursuivre la cure d'amaigrissement dans les finances de la Ville. Le maire Labeaume a annoncé que la Ville compte aller récupérer 67 millions de dollars au cours des trois prochaines années en poursuivant la réorganisant du travail et en privatisant certains services.

M. Labeaume soutient que tous ces changements se feront sans toucher aux services aux citoyens.

Le maire de Québec appuie ses dires sur les résultats de sondages qui sont faits chaque année auprès des citoyens de la Ville de Québec. Par exemple, ces sondages ont démontré qu'en 2011, la population affichait un taux de satisfaction de l'ordre de 87 % envers l'administration municipale, a fait remarquer Régis Labeaume.

PLUS:rc