NOUVELLES

Afrique: la croissance va rester forte, la pauvreté doit baisser davantage (BM)

15/04/2013 08:50 EDT | Actualisé 15/06/2013 05:12 EDT

L'Afrique sub-saharienne devrait rester parmi les régions du monde affichant la croissance la plus rapide dans les années à venir, grâce aux prix élevés des matières premières et à de fortes dépenses des consommateurs sur le continent, a estimé lundi la Banque mondiale.

Dans un rapport sur cette région, elle estime que la croissance devrait dépasser 5% en moyenne sur la période 2013-2015. La BM rappelle qu'environ un quart des pays africains a déjà affiché une croissance de 7% ou plus en 2012.

"Après plus d'une décennie de croissance économique solide, (...) l'Afrique a pu réduire la pauvreté sur le continent, mais pas encore assez", regrette toutefois la banque dans un communiqué publié en marge du rapport, relevant "la grande diversité" des performances des différents pays en la matière.

Le vice-président de la BM pour l'Afrique, Makhtar Diop, a souligné le besoin de progrès rapide dans des domaines comme l'alimentation en électricité ou la productivité agricole dans certaines zones particulièrement vulnérables comme le Sahel ou la corne de l'Afrique.

"Les pays africains vont avoir besoin d'apporter plus d'électricité, de nourriture, d'emplois et d'opportunités aux familles et aux communautés dans l'ensemble du continent pour améliorer leurs vies, mettre fin à l'extrême pauvreté et soutenir une prospérité partagée", a estimé M. Diop dans le communiqué.

soe/sl/bdx

PLUS:afp