BIEN-ÊTRE

250.000 touristes européens ont visité l'Algérie en 2012

15/04/2013 02:11 EDT | Actualisé 15/06/2013 05:12 EDT

L'Algérie, dont le tourisme est handicapé par le manque d'infrastructures hôtelières et la situation sécuritaire, a accueilli quelque 250. 000 touristes européens en 2012, a indiqué dimanche le ministre algérien du Tourisme, Mohamed Benmeradi.

"Quelque 250.000 touristes européens se sont rendu en 2012 en Algérie (...) alors qu'en 1999 seulement 35.000 personnes avaient choisi la destination Algérie", a-t-il déclaré, selon des propos rapportés par l'agence de presse APS.

Le tourisme peine à se développer en Algérie en raison du manque d'infrastructures sur le littoral et la menace d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) dont des groupes opèrent dans le Sahara.

"Nous sommes en phase d'amorçage. Nous accusons un déficit à la fois en matière de qualité et de capacités d'accueil (...) Il est impératif de mettre en place de nouvelles infrastructures et de mettre à niveau la qualité de nos prestations pour attirer plus de touristes", a précisé M. Benmeradi.

Il a également évoqué l'importance de mettre en place une "stratégie de communication" afin de "vendre l'image de l'Algérie à l'international".

L'Algérie a lancé en 2008 la construction de 230 hôtels, 25 complexes touristiques, 14 résidences, 19 motels et 10 stations thermales, dans le cadre d'un plan de développement du tourisme balnéaire et saharien.

Les capacités actuelles en Algérie sont de 95.000 lits, selon des chiffres officiels.

Les hydrocarbures sont à l'heure actuelle la source quasi unique de revenus en devises du pays.