NOUVELLES

L'Australien Adam Scott remporte le Tournoi des Maîtres, son 1er titre majeur

14/04/2013 04:17 EDT | Actualisé 14/06/2013 05:12 EDT

AUGUSTA, États-Unis - Adam Scott est devenu le premier Australien à remporter le Tournoi des Maîtres, défaisant Angel Cabrera au deuxième trou supplémentaire lors d'une journée pluvieuse au Augusta National.

On a assisté à une prolongation pour une deuxième année de suite au Tournoi des Maîtres puisque Scott et Cabrera ont réussi des oiselets au 72e trou réglementaire, dimanche.

Les deux golfeurs ont inscrit des normales lors du premier trou supplémentaire, le 18e, puis Scott a calé un roulé de 12 pieds pour l'oiselet et la victoire au 10e.

Scott a levé les poings dans les airs et a crié au ciel avant de faire l'accolade à son cadet Steve Williams, qui était aux côtés de Tiger Woods lors de 13 de ses 14 victoires majeures.

Pour Scott, il s'agit d'un premier titre majeur. Cette victoire l'aidera certainement à oublier sa fin de tournoi catastrophique l'an dernier à l'Omnium britannique, quand il avait commis des bogueys sur les quatre derniers trous avant de terminer un coup derrière Ernie Els.

«J'ai trouvé le moyen de gagner aujourd'hui (dimanche)», a dit Scott.

Jouant dans l'avant-dernier groupe, Scott avait calé un roulé de 20 pieds et avait célébré avec Williams comme si la victoire était acquise après le dernier trou réglementaire. Cabrera, qui faisait partie du dernier groupe, a tout vu à partir de l'allée et savait qu'il avait besoin d'un superbe coup d'approche.

Et c'est ce qu'il a réussi.

La balle de Cabrera s'est arrêtée à trois pieds de la coupe pour un oiselet facile et les deux hommes étaient donc à égalité à moins-9 avant la prolongation.

«C'est ça le golf», a philosophé Cabrera, qui n'a donc pas été en mesure de gagner un troisième titre majeur. «J'ai connu des difficultés en cours de route, mais je suis revenu dans la course.»

Un autre Australien, Jason Day, se retrouvait en tête avant de commettre des bogueys aux 16e et 17e trous. Il a terminé à deux coups de Scott et Cabrera à moins-7.

Une première pour l'Australie

Le Tournoi des Maîtres était le seul tournoi majeur qui n'avait jamais été gagné par un Australien et Scott faisait partie des douzaines de golfeurs qui se levaient régulièrement aux petites heures du matin le lundi afin de regarder un spectacle des horreurs. Le personnage principal de ce spectacle a certainement été Greg Norman, qui a déjà eu quatre bonnes occasions de remporter un veston vert, dont en 1996 quand il a gaspillé une avance de six coups lors de la ronde finale au profit de Nick Faldo.

Il y a aussi eu Jim Ferrier en 1952, Bruce Crampton 20 ans plus tard et Scott et Jason Day il y a deux ans. Cependant, Norman était le champion des échecs des Australiens au Tournoi des Maîtres et Scott lui a rendu hommage avant d'enfiler son veston vert.

«Les Australiens sont une nation sportive très fière et c'était quelque chose que nous n'avions jamais coché sur notre liste d'exploits, a déclaré Scott. C'est incroyable que ça arrive à moi aujourd'hui. Mais il y a un homme qui a été une inspiration pour une nation de golfeurs et c'est Greg Norman. Il a été incroyable avec moi et avec tous les grands golfeurs. Une partie de ceci revient à lui.»

Woods en arrache sur les verts

Woods, qui était le grand favori, n'a pas répondu aux attentes élevées. Il n'a pas gagné le Tournoi des Maîtres depuis 2005, et aucun tournoi majeur depuis l'Omnium des États-Unis en 2008.

Il a connu des ennuis sur les verts lors du premier neuf, puis a raté un roulé pour l'oiselet au 16e, ce qui aurait mis de la pression sur les meneurs.

«J'ai eu de la difficulté à m'adapter à la vitesse», a mentionné Woods, qui a terminé à égalité au quatrième rang à moins-5. «Tous mes roulés sont arrêtés à court de la coupe lors de peut-être les huit premiers trous.»

PLUS:pc