NOUVELLES

Justin Trudeau : « nouvel emballage », mais mêmes idées, selon les autres partis

14/04/2013 09:07 EDT | Actualisé 14/06/2013 05:12 EDT

Les différents partis à la Chambre des communes ont vivement réagi, dimanche soir, à la suite de l'élection de Justin Trudeau à la direction du Parti libéral du Canada (PLC). Le Parti conservateur, le Nouveau Parti démocratique et le Bloc québécois, avaient tous dépêché des observateurs au congrès à la direction du PLC.

Justin Trudeau, qui était le favori pour l'emporter, a obtenu 80,1 % des points, selon la méthode de votation, dès le premier tour.

Le ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles, James Moore, a été celui qui a été le plus acerbe de ses collègues parlementaires envers le nouveau chef libéral. Le député a indiqué que Justin Trudeau avait remporté un concours de célébrité sans avoir soumis de propositions.

James Moore soutient que Justin Trudeau a fait campagne avec son nom de famille, mais qu'il « n'a pas de contenu » ni l'étoffe d'un premier ministre.

Plusieurs observateurs de la scène politique fédérale s'attendent à voir, dans les prochains jours, des publicités conservatrices qui égratignent le nouveau chef libéral.

Pour sa part, le chef du Bloc québécois, Daniel Paillé, a tenu à souligner le « nouvel emballage » du PLC, mais affirme que les idées restent les mêmes.

De plus, M. Paillé a fait un lien entre le PLC et le Nouveau Parti démocratique (NPD), qui a tenu son congrès au cours de la fin de semaine. Les membres du NPD ont voté massivement pour atténuer la notion de « socialisme » dans le préambule de la constitution du parti. Selon le chef du Bloc québécois, les deux partis fédéralistes « tentent de se renouveler ».

Daniel Paillé souhaite maintenant concentrer les efforts de son parti à faire augmenter sa députation. Aux dernières élections, seulement quatre candidats du Bloc québécois ont été élus à Ottawa.

Finalement, le député néo-démocrate de Burnaby-New Westminster, Peter Julian, a laissé savoir que la victoire de Justin Trudeau n'était pas une surprise. Il soutient que le chef du NPD, Thomas Mulcair, a plus « de substance » et « d'expérience » que Justin Trudeau. Selon lui, le NPD est la seule option au gouvernement Harper.

PLUS:rc