NOUVELLES

Deux tués et quatre blessés au Liban par des obus tirés de Syrie

14/04/2013 12:51 EDT | Actualisé 14/06/2013 05:12 EDT

Deux personnes ont été tuées et quatre autres blessées dimanche après-midi dans l'est du Liban par des obus tirés à partir du territoire syrien, indique un communiqué de l'armée.

"A 16H45 (13H45 GMT), la ville frontalière de Qasr, dans le Hermel, a été la cible d'un bombardement d'artillerie à partir du territoire syrien. Un citoyen a été tué et trois autres blessés tandis que plusieurs maisons ont été endommagées", affirme le communiqué.

"Aussitôt, des unités de l'armée ont été déployées dans la région et des mesures nécessaires ont été prises sur le terrain pour protéger la population et répondre à la source de l'attaque de manière appropriée", ajoute l'armée.

Le président libanais Michel Sleimane a condamné cet incident dans un communiqué précisant que ce type de débordement "conduira seulement à plus de morts parmi les Libanais innocents qui n'ont rien à faire avec ce conflit se déroulant hors de leurs pays".

Par ailleurs, selon l'agence libanaise d'information, un adolescent de 13 ans a été tué et une personne blessée, également par des obus, à Hosh Sayyed Ali, dans le même secteur.

La région est une place forte du Hezbollah et se trouve à proximité de la ville syrienne de Qoussair, où s'affrontent les troupes regulières et les rebelles.

Depuis plusieurs mois, le Liban est touché par des tirs venant de Syrie, où se déroule une guerre civile opposant le régime de Bachar al-Assad aux rebelles qui veulent le renverser.

kam/sk/sw

PLUS:afp