NOUVELLES

Corées : le Nord rejette l'offre de dialogue du Sud

14/04/2013 03:36 EDT | Actualisé 13/06/2013 05:12 EDT

La Corée du Nord a rejeté dimanche l'offre de dialogue de son voisin du sud à propos de l'avenir du complexe industriel Kaesong.

Depuis le 3 avril, le Nord interdit aux Sud-Coréens l'accès au complexe, situé à une dizaine de kilomètres de la frontière, sur son territoire. Il en a retiré ses 53 000 employés mardi 9. Le site de Kaesong, qui accueille 123 entreprises sud-coréennes, généré en 2012 un chiffre d'affaires de 469,5 millions de dollars.

Un chargé des relations intercoréennes avait appelé jeudi Pyonyang à « venir à la table des négociations » pour relancer le site industriel, ouvert en 2004 dans une volonté symbolique d'établir une coopération entre les deux Corées.

Mais la Corée du Nord a rejeté l'offre du ministre sud-coréen de l'Unification Ryoo Kihl-Jae, qualifiant ce geste de « dénué de signification et de sournois, et dont le véritable objectif est de dissimuler un projet d'invasion du Nord. »

Un haut responsable du Comité du Nord pour une réunification pacifique de la Corée, a affirmé, dans un entretien à l'agence nord-coréenne KCNA, que « si le Sud veut vraiment entamer des négociations, il devrait d'abord abandonner sa posture de confrontation », en référence aux manoeuvres annuelles conjointes américano-sud-coréennes qui se déroulent actuellement dans le sud de la péninsule.

PLUS:rc