NOUVELLES

Tiger Woods a été puni deux coups, mais il a évité la disqualification

13/04/2013 05:32 EDT | Actualisé 13/06/2013 05:12 EDT

AUGUSTA, États-Unis - Le club Augusta National a permis à Tiger Woods de continuer de jouer au Tournoi des maîtres en disant qu'il serait extrêmement injuste de le disqualifier pour une infraction aux règlements que les officiels n'ont pas décelé tout de suite.

Woods a été épargné car c'est à l'origine un téléspectateur qui a noté une infraction.

L'individu remettait en question la façon dont Woods a pris un coup de pénalité après que sa balle ait touché une tige avant d'échouer dans l'eau au 15e trou, vendredi. Ce dernier a laissé tomber sa balle deux verges derrière l'endroit où il a effectué le coup initial, ce qui est une infraction.

Fred Ridley, qui dirige les comités de compétition du Tournoi des maîtres, a dit que les officiels ont étudié la séquence vidéo où Woods a laissé tomber la balle et n'ont rien trouvé d'incorrect. C'est pour cela qu'ils n'ont pas cherché à jaser avec Woods avant que celui-ci signe une carte de 71 pour sa deuxième ronde. Cela le plaçait à trois coups du meneur.

Ce n'est qu'à la suite d'entrevues où Woods expliquait pourquoi il a laissé tomber sa balle à cet endroit (voulant arriver à court du trou) que la séquence a été révisée à nouveau, après un autre appel au club.

Woods a finalement reçu deux coups de punition samedi matin, ce qui a transformé son 71 en 73. Il n'a toutefois pas été disqualifié, et ce en vertu d'une règle révisée (la 33-7), qui permet aux joueurs de rester dans le tournoi si une dispute prend racines dans une séquence vue à la télé.

Woods a affirmé sur Twitter qu'il n'était pas au courant qu'il avait enfreint une règle.

La possibilité qu'il soit disqualifié a alimenté beaucoup de discussions au Tournoi des maîtres. Woods tente de gagner un premier tournoi majeur depuis 2008, et pour ce qui est d'Augusta, il n'y a pas triomphé depuis 2005.

Ridley, qui a présidé l'USGA pendant deux ans, a dit que Woods a été honnête dans ses explications et qu'il a aidé le comité à prendre la bonne décision, soit le pénaliser de deux coups.

La règle 33-7 a été modifiée en 2011 pour tenir compte de téléspectateurs qui verraient des infractions que les joueurs pourraient ne pas connaître avant de signer leurs cartes de pointage.

Si personne n'avait appelé, le club Augusta National n'aurait pas eu de raison de revoir la séquence.

L'erreur est venue de Ridley, qui n'a pas décelé d'infraction et n'a pas parlé à Woods, avant que celui-ci signe sa carte.

PLUS:pc