NOUVELLES

Nage synchro: du succès pour les Canadiennes à Sheffield, en Angleterre

13/04/2013 02:48 EDT | Actualisé 13/06/2013 05:12 EDT

SHEFFIELD, Royaume-Uni - Chloé Isaac et le duo de Stéphanie Leclair et Karine Thomas ont présenté leur programme technique en compétition internationale pour la première fois de l’année samedi, une réussite puisqu’elles sont en tête à l’Omnium de nage synchronisée de Grande-Bretagne.

En solo, Isaac a récolté 88,300 points pour s’emparer du premier échelon à mi-chemin de l’épreuve. La Néerlandaise Margot de Graaf suit au deuxième rang avec une note de 81,600, tandis que la Britannique Jorga Brown est troisième (69,3).

Si les deux premières font partie de leur équipe nationale respective, Brown représente un club anglais.

Pour Isaac, il s’agissait d’une première compétition internationale depuis les Jeux olympiques de Londres et une première en solo depuis plusieurs années.

«Je suis vraiment très contente. J’ai connu une bonne compétition, mais aussi un bon échauffement. Je suis ici pour l’expérience et montrer mes nouvelles routines», a indiqué la Brossardoise, très enthousiaste de retrouver l’atmosphère bien spéciale des compétitions.

«Je pense que j’ai su plaire à la foule. J’ai même eu droit à des applaudissements à mon échauffement. Ça m’a mise en confiance pour le reste de la journée.»

Dimanche, Isaac présentera son programme libre.

«C’est une routine plus difficile physiquement. C’est un beau challenge. Je vais juste tenter de bien nager, de ne pas trop stresser. C’est une routine passionnée, alors je vais me concentrer sur mes émotions.»

En duo, Leclair et Thomas ont reçu une note de 88,700. Katie Clark et Asha Randall, la paire officielle de l’équipe nationale britannique, ont obtenu 83,700 points, bon pour le deuxième rang.

Les Anglaises Emily Randall et Jorga Brown se classent troisièmes (69,2),

«C’était une étape importante en vue des Championnats du monde de la FINA qui auront lieu cet été, a précisé Leclair. Nous sommes satisfaites, mais nous savons que nous avons encore plusieurs choses à travailler.»

«C’était également important pour que Karine et moi puissions développer davantage notre complicité», a ajouté la Gatinoise, qui a nagé en compagnie de sa partenaire au Trophée mondial, l’automne dernier.

Thomas paraissait elle aussi bien contente de leur compétition.

«C’est une première étape de franchie avant les autres qui nous mèneront à Barcelone », a-t-elle affirmé en songeant aux mondiaux, où elles souhaitent monter sur le podium.

« Nous avions différents objectifs bien précis avant de venir ici et je pense que nous les avons atteints», a poursuivi Thomas, également de Gatineau.

Le duo ne présentera pas son programme libre à Sheffield, dimanche, réservant ce privilège aux spectateurs des Championnats canadiens ouverts qui seront présentés à Québec, à la fin du mois d’avril.

PLUS:pc