NOUVELLES

Manifestation contre un groupe néonazi à Munich

13/04/2013 01:56 EDT | Actualisé 13/06/2013 05:12 EDT

BERLIN - Environ 2000 personnes ont participé à une manifestation samedi à Munich afin de dénoncer le régime de terreur imposé pendant des années par un trio de néonazis soupçonné d'avoir tué neuf hommes d'affaires et une policière depuis l'an 2000.

Ces meurtres visaient tout particulièrement les immigrants, puisque huit des victimes avaient des racines turques.

S'adressant à la foule, l'imam Benjamin Idriz a lancé que les victimes étaient arrivées en Allemagne dans l'espoir d'offrir à leur famille un avenir plus sûr, mais que le gouvernement n'était pas parvenu à les protéger. Les propos de l'homme ont été rapportés par l'agence de presse Dpa.

Les autorités ont cru pendant des années que les meurtres étaient l'oeuvre de groupes d'immigrants plutôt que d'un groupe raciste. Ces informations qui ont été rendues publiques ont mené à la démission de plusieurs hauts responsables sécuritaires.

Le procès de la seule survivante du groupe néonazi, Beate Zschaepe, doit s'ouvrir mercredi prochain dans un tribunal de Munich.

PLUS:pc