NOUVELLES

Libye: les fonds du prêt accordé à l'Egypte proviennent de placements (BCL)

13/04/2013 01:20 EDT | Actualisé 13/06/2013 05:12 EDT

Les deux milliards de dollars de prêt accordés par la Libye à l'Egypte ont été déduits de placements libyens en Egypte estimés à environ 10 milliards de dollars, a indiqué samedi à l'AFP le gouverneur de la Banque centrale de Libye (BCL), Sadok al-Kebir.

"Les deux milliards de dollars ont été déduits des 10 milliards de dollars représentant les investissements libyens en Egypte et appartenant à trois banques détenus par la BCL", a déclaré M. al-Kebir.

"Le volume de la valeur totale des transactions des investissements libyens dans les banques égyptiennes est estimée à un milliard de dollars par jour", a ajouté M. al-Kebir, sans compter la valeur du profit de ces investissements.

Le prêt "est un dépôt libyen fait à la Banque centrale d'Egypte qui est retirable au bout de 5 ans. Il vise à promouvoir une reprise de l'économie égyptienne et à assurer les équilibres budgétaires de l'Etat égyptien", a-t-il expliqué.

Selon lui, "la reprise de l'économie égyptienne empêchera le flux de millions d'Egyptiens en quête de travail illégalement en Libye".

L'Egypte, confrontée à des difficultés économiques et à une fonte de ses réserves de change, négocie avec le Fonds monétaire international (FMI) un prêt de près de 5 milliards de dollars.

Le Caire a annoncé jeudi un accord définitif avec la Libye pour un prêt sans intérêt de deux milliards de dollars, qui doit être remboursé sur 5 ans avec une période de grâce de 3 ans, dans le "but de soutenir le budget de l'Etat et les réserves de devises étrangères".

Mercredi, le Qatar, riche pays gazier du Golfe, a annoncé qu'il allait acheter des obligations égyptiennes pour 3 milliards de dollars, venant s'ajouter à un don d'un milliard de dollars et au placement de quatre milliards de dollars en dépôt à la Banque centrale égyptienne.

bra/yba/fc

PLUS:afp