NOUVELLES

Cisjordanie: le premier ministre Salaam Fayyad offre sa démission à Abbas

13/04/2013 02:41 EDT | Actualisé 13/06/2013 05:12 EDT

Le premier ministre palestinien Salaam Fayyad a démissionné samedi, laissant les Palestiniens sans l'une de leurs voix les plus modérées et respectées, alors même que les États-Unis se lancent dans une nouvelle initiative pour la paix au Proche-Orient.

Une déclaration publiée par l'agence de presse palestinienne officielle Wafa mentionne que le président Mahmoud Abbas a rencontré M. Fayyad en fin de journée et a accepté sa démission. Selon la déclaration, M. Abbas a proposé à M. Fayyad de continuer à occuper son poste jusqu'à que le président de l'Autorité palestinienne forme un nouveau gouvernement.

M. Abbas devrait nommer son remplacer d'ici quelques jours, selon des responsables palestiniens.

Les deux hommes s'affrontent depuis quelque temps à propos de l'étendue de l'autorité du premier ministre. M. Fayyad a offert sa démission jeudi, mais M. Abbas n'y a répondu que samedi.

Son départ pourrait provoquer des problèmes pour M. Abbas. M. Fayyad, un économiste formé à l'Ouest, est très respecté dans les cercles internationaux, et il devrait jouer un rôle clé dans les efforts des États-Unis pour relancer les négociations de paix.

Dans le cadre de cet effort, le secrétaire d'État américain John Kerry a dit qu'il envisageait d'annoncer une série de mesures pour bonifier l'économie de la Cisjordanie au cours des prochains jours. M. Fayyad, un ancien responsable du Fonds monétaire international ayant une expertise en développement, serait essentiel pour superviser de tels projets.

M. Fayyad aurait déjà indiqué, à la fin de 2012, qu'il désirait démissionner. Mahmoud Abbas lui aurait dit d'attendre à plusieurs reprises.

Le premier ministre était en poste depuis 2007.

PLUS:pc