NOUVELLES

Wall Street, prudente, finit quasi stable mais dans le rouge

12/04/2013 04:53 EDT | Actualisé 12/06/2013 05:12 EDT

Wall Street a terminé proche de l'équilibre vendredi, prudente avant d'entrer dans le vif de la saison des résultats et anxieuse après des statistiques américaines décevantes: le Dow Jones a fini quasi stable mais dans le rouge, et le Nasdaq a cédé 0,16%.

Selon des résultats définitifs à la clôture, l'indice Dow Jones Industrial Average a lâché 0,08 point à 14.865,06 points, manquant de peu un quatrième record historique consécutif, et le Nasdaq, à dominante technologique, 5,21 points à 3.294,95 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 a cédé 0,28% (-4,52 points) à 1.588,85 points, après avoir signé deux sommets d'affilée depuis mercredi.

Le marché, en nette baisse en cours de séance, s'est rapproché de l'équilibre à quelques minutes de la clôture.

"Les données économiques n'ont pas été bonnes aujourd'hui et après une série de statistiques peu brillantes au cours des deux dernières semaines, cela pourrait commencer à indiquer un changement de tendance" de mauvais augure pour la reprise économique américaine, selon Art Hogan, de Lazard Capital Markets.

Mais "on est vendredi et les investisseurs restent sur leurs gardes avant que l'on entre de plein fouet dans la saison des résultats la semaine prochaine (...) ce qui a aidé le marché à se reprendre".

Les ventes au détail américaines ont enregistré leur plus fort recul en neuf mois en mars, sans pour autant effacer totalement les effets de leur forte progression de février, surprenant les analystes qui les attendaient stables.

Et, alors que la consommation des ménages représente l'un des moteurs essentiels de la croissance, la première estimation d'un indicateur publié par l'Université du Michigan a fait état d'une baisse plus forte que prévu du moral des ménages en avril aux Etats-Unis.

Les prix à la production ont par ailleurs reculé plus que prévu en mars.

Sans effrayer les opérateurs, les résultats contrastés des banques JPMorgan Chase et Wells Fargo n'ont pas impressionné.

La baisse des prix de l'or et du brut a en revanche pesé sur les indices, a noté Michael James, de Wedbush Securities.

Le marché obligataire a avancé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 1,721% contre 1,791% jeudi soir et celui à 30 ans à 2,918% contre 2,998%.

ppa/sl/sam

PLUS:afp