NOUVELLES

Une cour des faillites bloque l'indemnité de départ du patron d'American Airline

12/04/2013 12:21 EDT | Actualisé 12/06/2013 05:12 EDT

DALLAS - Un juge fédéral des faillites a bloqué au moins temporairement l'indemnité de départ de 20 millions $ US promise au patron d'American Airlines dans le cadre de la fusion du transporteur aérien avec US Airways.

Le juge a décidé jeudi que le paiement proposé au chef de la direction Tom Horton dépassait les limites établies en 2005 par le Congrès pour les cas de faillites.

Un porte-parole d'American a indiqué vendredi que la ligne aérienne irait de l'avant avec la fusion et réglerait les questions liées à au départ de M. Horton plus tard.

Le bureau américain du mandataire, membre du département de la Justice, s'est objecté à l'indemnité de M. Horton. Le juge Sean Lane avait refusé d'approuver son versement lors d'une audience, le 27 mars, mais il n'avait pas rendu son jugement avant jeudi.

Même si le juge Lane a rejeté le versement de l'indemnité en vertu de la loi sur les faillites, il a laissé la porte ouverte à ce qu'un paiement soit effectué dans le cadre du plan de restructuration final d'American, qui n'a pas encore été déposé. Un porte-parole d'American Airlines a indiqué que la ligne aérienne entendait régler l'indemnité de M. Horton de cette façon.

PLUS:pc