NOUVELLES

Un premier cas humain du virus A(H7N9) est répertorié dans la ville de Pékin

12/04/2013 10:30 EDT | Actualisé 12/06/2013 05:12 EDT

PÉKIN, Chine - Les autorités de la ville de Pékin ont annoncé la présence d'un premier cas humain d'infection liée au virus de la grippe aviaire A(H7N9), qui a tué 11 personnes et rendu malades 32 autres dans l'est de la Chine.

Le Bureau sanitaire de Pékin a confirmé samedi qu'une fillette de 7 ans, dont les parents travaillent dans le domaine du commerce de la volaille, a été admise à l'hôpital jeudi. Elle était fiévreuse, toussait, avait mal à la gorge et se plaignait de maux de tête.

Il s'agit du premier cas répertorié à l'extérieur de la partie orientale de la Chine, où le virus s'est d'abord manifesté, en mars. Des mesures d'urgence ont depuis été annoncées pour empêcher le virus de se propager. Les hôpitaux ont notamment mis sur pied des cliniques à l'intention de tous les patients qui présentent des symptômes grippaux.

Plusieurs de ces mesures ont été adoptées après l'épidémie de SRAS en 2003, quand la réaction des autorités chinoises avait été jugée déficiente.

Vendredi, les autorités sanitaires chinoises avaient rapporté vendredi un nouveau décès et deux nouvelles infections au virus.

Ces nouveaux cas avaient été détectés à Shanghaï, où on a décelé 20 cas, incluant sept décès.

PLUS:pc